La fourniture de médicaments

En complément des formations, la fourniture des médicaments est essentielle pour une prise en charge globale des populations.

Le Congo traverse actuellement une pénurie d’approvisionnement en médicaments. Cette situation entraine le développement du marché noir provoquant des dégâts considérables au niveau sanitaire.

Que ce soit les médicaments de base ou les traitements plus spécifiques, il devient de plus en plus difficile de s’en procurer localement. Les prix augmentent et le choix des traitements est restreint, notamment sur les quantités demandées.

Afin de fournir les pharmacies des centres de santé partenaires, l’ASLAV organise 2 à 3 distributions de médicaments par an. Des produits adaptés et correspondants aux formations dispensées, toujours complétés par des produits de bases (paracétamol, amoxicilline, etc.).

Actuellement, les médicaments sont essentiellement importés de France. La demande en médicaments est toujours très importante et a augmenté dernièrement du fait de la pénurie actuelle.

Pour ces approvisionnements, nous travaillons essentiellement en collaboration avec PHI (Pharmacie Humanitaire Internationale) et ASF (Aviation Sans Frontière).