L’ASLAV a été créée officiellement en 2009 mais œuvre sur le terrain depuis 2005 par l’envoi de médicaments et de petit matériel médicochirurgical suite à la visite de dispensaires de brousse dans le nord du Congo où la pauvreté et le manque de moyens étaient en eux-mêmes un appel à l’aide. Les structures sanitaires des zones reculées sont en effet très pauvres, le plus souvent sans eau, ni électricité. Il existe un manque de personnel qualifié, mais également de matériel et médicaments nécessaires au bon fonctionnement de ces centres.

Suite à plusieurs visites et évaluations sur le terrain par des professionnels de la santé, L’ASLAV a choisi de se spécialiser dans la formation de personnel de santé local des structures sanitaires tenues essentiellement par des congrégations religieuses catholiques.

La République du Congo en bref…

  • Population : 5 126 000 habitants (en 2016)
  • 0-14 ans : 45.30 %
  • 15-64 ans : 51.90 %
  • + 65 ans : 2.80 %
  • Taux mortalité (moins de 1 an) : 68 ‰ (en 2012)
  • Espérance de vie des hommes : 53.60 ans (en 2011)
  • Espérance de vie des femmes : 56.30 ans (en 2011)
  • Population vivant sous le seuil de pauvreté (moins de 1$/jour/personne) : 50 %
  • Prévalence de la malnutrition : 60%

Population autochtone : « Les Pygmées »

La République du Congo fait partie des 5 pays traversés par la grande forêt équatoriale Africaine qui abrite les différentes ethnies formant le peuple de la forêt : « Les Pygmées »

La forêt constitue l’espace fondamental du rythme de vie des « Pygmées ». La chasse, la pêche et la cueillette définissent leur mode de vie et de consommation. Un peuple semi-nomade qui se sédentarise peu à peu avec le développement de l’exploitation forestière dans leurs milieux.

Dans le nord du Congo, les Bakas représentent le peuple autochtone. Bien souvent exclus de la société et des relations avec les Bantous, les autochtones n’ont pas (ou très peu) d’accès aux services de bases, tels que l’éducation, la formation et la santé :

  • 65 % des adolescents autochtones de 12 à 15 ans ne sont pas scolarisés
  • 25 % de mortalité info-juvénile (1 enfant sur 4 décède avant l’âge de 5ans)
  • 40 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique
  • 36 ans d’espérance de vie pour « les Pygmées » (la plus basse du monde)