La Likouala

Dans la Likouala, l’ASLAV a décidé de s’investir de manière particulière auprès des populations autochtones (pygmées) avec l’aide du Conseil Régional d’Aquitaine, de l’Ambassade de France, de la Fondation Raoul Follereau et de l’entreprise SOCCO Congo.

Ce projet concerne  la région très enclavée de la Likouala au nord du Congo et vise à améliorer les conditions sanitaires des populations autochtones (pygmées). Ces populations, craintives et difficiles d’approche, refusent de se faire soigner à l’hôpital, et sont mal acceptées du reste de la population locale (Bantous). Les seuls acteurs ayant réussi à approcher les populations autochtones et se faire accepter dans la durée, sont les congrégations religieuses que l’ASLAV a choisi d’aider. En travaillant avec elles, nous ne perturbons pas les populations autochtones et nous nous insérons dans un mouvement déjà viable et qui a fait ses preuves.
Ces trois partenaires sont :

  • Le Centre de Santé d’EPENA, gérée par la congrégation des Filles de la Charité. Ce centre est exigu et ne possède pas de maternité. Un besoin urgent a poussé l’ASLAV à faire construire cette maternité qui est maintenant terminée et sera inaugurée en novembre 2016.

likouala

  • Le Centre de santé d’ENYELE, gérée par la congrégation des sœurs du Cœur de Jésus. Ce petit dispensaire en planches va être remplacé par un nouveau dispensaire fonctionnel et moderne. Les travaux de démolition de l’ancien bâtiment achevés, la construction du nouveau dispensaire a vu le jour et est maintenant terminée, l’inauguration sera faite en novembre 2016.

 

  • Le centre de santé de NGANGANIA : il s’agit d’une création de centre. Le centre a été entièrement construit et a été inauguré le 7 février 2015 en présence des autorités. Ce nouveau centre fait partie de l’ensemble déjà existant comprenant une école, un centre d’apprentissage technique et de formations professionnelles, gérée par la congrégation des Filles de la Charité.

salle d’accouchement du nouveau centre de Gangania

salle d’accouchement du nouveau centre de Gangania

En résumé, ce programme lancé dans la Likouala comprend :

  • La création du centre de Ngangania, la rénovation de celui d’Enyellé et l’agrandissement du centre d’Epéna.
  • Un cycle complet de 12 formations sur 3 ans pour les personnels soignants locaux.
  • La fourniture et l’équipement matériel.
  • La fourniture de médicaments et consommables.